Solutions naturelles

Chakras et cycle féminin

Chakra en sanscrit signifie « roue ». Il s’agit d’un centre énergétique invisible contribuant à la bonne circulation de l’énergie dans l’organisme du bas vers le haut. En Occident, on parle davantage de plexus.

L’organisme compte sept chakras alignés. Chacun d’eux est associé à une énergie, une glande, un comportement, une attitude.

Le chakra racine

En sanskrit, il s’agit de Muladhara. C’est le chakra de base que l’on retrouve au niveau du périnée, entre les organes génitaux et le pubis. Il représente l’enracinement à la Terre, permettant de faire circuler l’énergie vers le haut. Il représente également le pouvoir de décision, la force physique, le désir d’épanouissement personnel. Il apporte stabilité, silence, fermeté. Il est le lieu d’émotions et de créativité.

Ce chakra peut être déséquilibré, et donc moins ouvert, en cas de peur, d’anxiété et d’insécurité.

Le chakra gorge

C’est
le cinquième chakra, appelé également Vishuddi qui signifie « purification »,
situé au niveau du pharynx. Il assure la circulation de l’énergie entre la
partie haute du corps, la tête, et les parties inférieures.

Il
gouverne le système nerveux et harmonise le métabolisme en alignant les centres
d’énergie. Il est centre de créativité de part la parole.

Ce chakra donne la capacité d’exprimer ce que l’on pense,
ce que l’on ressent à l’intérieur de soi de manière harmonieuse et sereine, afin
d’assurer une communication sincère. Il offre la possibilité de donner mais également
de recevoir. L’expression peut s’effectuer sous différentes formes : la voix,
le comportement, l’artistique. Souvent, on résume ce chakra par la formule « je
parle ». Il représente donc une composante essentielle de notre vie en société
car il nous permet de dévoiler ce que nous sommes disposés à montrer et
d’incarner notre rôle social.


Il est fortement lié au chakra racine. Il permet en effet de cerner les ressentis, émotions et créativité dans le but de comprendre notre mission sur Terre. Cette roue aide à prendre conscience de notre mission de vie, car elle permet de prendre conscience de notre propre voix intérieure, tout en permettant d’ajuster notre vision avec la réalité et de lâcher prise.

Liens entre chakra racine et chakra gorge

Le chakra racine est lié au cycle féminin et peut donc être déséquilibré, se manifestant par des douleurs pelviennes, des douleurs menstruelles, de la dyspareunie (douleur pendant les rapports sexuels). L’énergie circule alors moins bien et n’est pas correctement distribué aux autres centres énergétiques.

De plus, le chakra racine ainsi que le chakra gorge sont très sensibles au sentiment de peur. En effet, la peur d’assumer ses ressentis et émotions peuvent engendrer une peur de les communiquer et de froisser son entourage, entrainant alors une fermeture des chakras.

Et le cycle féminin dans tout ça ?

Le cycle féminin reste un sujet encore tabou de nos jours, et d’autant plus lorsque des douleurs y sont associés, que ce soient des douleurs menstruelles ou des dyspareunies. Lorsque les femmes tentent de faire part de leurs douleurs à leur entourage ou au corps médical, leur parole n’est pas toujours prise en considération et le degré de douleur non estimé à sa juste valeur. Les douleurs sont minimisées ou tout simplement considérées comme normales.

Le chakra de la gorge, en connexion avec le chakra racine, permet de mettre des mots sur un vécu et ainsi prendre un certain recul. Mais cela n’est pas toujours évident lorsque des traumatismes se sont produits, tels que le viol, l’abus sexuel, les violences gynécologiques. Ils sont souvent enfouis et refoulés aggravant alors les déséquilibres énergétiques.

Que se passe-t-il alors ? Bien souvent les femmes n’osent plus s’exprimer et gardent pour elles leurs émotions et ressentis. Elles s’efforcent de donner une image de force, continuant d’assurer leurs différents rôles (femme, épouse, mère, professionnelle) et surtout évitant à tout prix de montrer leurs moments de « vulnérabilité ». Le chakra gorge s’en trouve alors déséquilibré et des maux peuvent apparaitre : maux de gorge, douleurs aux oreilles (le chakra gorge est aussi lié à l’ouïe), apparition de ganglions, maux de tête, maux de cou.

Peu à peu, les émotions sont de plus en plus refoulées, ralentissant l’énergie circulant au niveau de ces deux chakras. Cela peut provoquer un sentiment de stress, d’insécurité, une peur de na pas être écoutée, ni même comprise. Un manque de confiance en soi s’installe alors progressivement.

Les techniques de relaxation au secours des chakras

Il est tout à fait possible d’harmoniser ses chakras et de permettre une libre circulation de l’énergie. Dans le cas de ces deux chakras, apprendre à accueillir et écouter ses émotions mais également s’armer d’outils favorisant la relaxation et l’écoute de son monde intérieur permettent de libérer la parole et de laisser de la place à ses ressentis.

Respirer, pratiquer la visualisation positive, prendre le temps de poser ses émotions et intentions favorisent l’harmonisation des centres énergétiques.

Autres articles...

Laisser un commentaire