Sophrologie

Les bienfaits de la sophrologie

Dans le tumulte de nos vies modernes, le stress est devenu une cause de nombreux maux physiques et psychologiques. Les médecines alternatives (dites aussi douces), alliées à la médecine traditionnelle, deviennent de véritables outils pour accompagner les individus à vivre au mieux leur quotidien. Dans ce cadre, la sophrologie s’inscrit comme une méthode douce permettant à chacun de revenir en son centre, de prendre le temps de se réaligner, de comprendre et intégrer ses émotions et ressentis, et ainsi de vivre en harmonie avec ses besoins.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Ce terme vient du grec et signifie science de l’harmonisation de la conscience.

La sophrologie a été mise au point par le psychiatre Alfonso Caycedo en 1960 et est inspirée de techniques occidentales comme orientales, notamment du yoga et du zen.

Cette méthode est exclusivement verbale et non tactile et vise à transformer les angoisses et peurs en pensées positives. Elle présente plusieurs aspects :

  • C’est une méthode psychocorporelle : elle appréhende l’être humain à la fois dans sa dimension psychologique mais aussi corporelle, généralement dans un but psychothérapeutique.
  • Elle développe la conscience de son corps à travers l’écoute de ses ressentis
  • Elle favorise la prise de conscience de son état interne en différenciant ce que l’on ressent de ce que l’on pense/croit ressentir.

La sophrologie est un moyen de détente hors sommeil qui amorce une diminution des tensions, pour démarrer un autre système de fonctionnement qui, au lieu d’accéder sans cesse vers un but impossible à atteindre, donne des périodes de repos, de récupération, de reprise des forces mentales.

Quels sont ses objectifs de la sophrologie ?

Le premier objectif de cette méthode est de se détendre pour retrouver l’équilibre entre les émotions, les pensées et le corps. La détente permet de calmer le mental et d’y « voir plus clair » sur son état de tension physique et interne. Respirer, effectuer des mouvements lents en conscience, visualiser des images positives permettent au corps de se relaxer, de détendre ses muscles, de relâcher les tensions.

La sophrologie a également pour objectif d’apprendre ou de réapprendre à se concentrer sur l’écoute de ses ressentis. En vivant à toute allure entre pressions professionnelles ou familiales, le corps et ses besoins passent souvent au dernier plan, engendrant stress et surmenage (et sa cohorte de maux divers et variés). La sophrologie permet de retrouver une meilleure connaissance de soi et d’affronter les défis du quotidien avec sérénité. Ainsi, elle renforce les attitudes et valeurs positives et développe les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.

Quelles sont les techniques utilisées par le sophrologue ?

Les techniques verbales utilisées vont simultanément agir sur le corps et sur le mental. Elle combine des exercices qui travaillent à la fois la respiration, la décontraction musculaire et la suggestion mentale par visualisation d’images apaisantes. Il s’agit de développer positivement les capacités du pratiquant en l’amenant à modifier son niveau de vigilance entre veille et sommeil. A ce niveau de vigilance, le patient somatise pleinement ce qu’il vit (exercice de visualisation) et ce qu’il ressent (écoute du corps). Il s’agit d’un entrainement de la conscience amenée peu à peu à développer son potentiel en encourageant des perceptions positives de son propre monde intérieur et une relation positive avec le monde extérieur.

Dans quels cas avoir recours à la sophrologie ?

La sophrologie s’adresse au plus grand nombre et peut s’avérer très efficace dans les cas suivants :

– Lutter contre certains troubles : du sommeil, de l’alimentation, d’addictions

– Aider à gérer : le stress, les émotions, les douleurs, les crises d’angoisse, les phobies

– Préparer un évènement susceptible de provoquer du trac : un entretien d’embauche, un examen, un accouchement…

– Accompagner certains traitements face à des maladies plus lourdes

Attention, le sophrologue ne peut se substituer aux médecins. Il n’est pas habilité à délivrer des traitements, ni même à établir un diagnostic.

Le sophrologue peut cependant venir en soutien d’un traitement, et est parfois sollicité par le corps médical comme un « soin de support », susceptible d’aider à gérer l’anxiété des patients.

La sophrologie est ainsi une technique psychocorporelle douce permettant de vivre et d’apprécier ses émotions et ressentis plus sereinement, de développer ses capacités de visualisation et d’appréhender la vie de manière plus positive.

Derniers articles consultés

Autres articles...

Laisser un commentaire